in

[Tunisie] Les poteries, trésors de Guellala

poteries-guellala

Guellala berceau de la poterie tunisienne

Guellala (Iqellalen en amazigh ), fabricant de la golla (la gargoulette) est une ville tunisienne à majorité berbérophone comptant 10 216 habitants en 2004.
Cette petite ville, située dans le sud de l’île de Djerba, est célèbre dans tout le pays pour ses poteries. Grâce aux riches gisements d’argile environnants, cette activité dure depuis plusieurs siècles voire millénaires.

Les sites du patrimoine de Guellala

Parmi les sites du patrimoine de Guellala figurent :

La mosquée de Sidi Yati (en berbère Amiy Yathi)

La mosquée de Sidi Yati (en berbère Amiy Yathi) de rite ibadite, construite au début du xe siècle, se situe à quelque deux kilomètres au sud-est de Guellala, en surplomb de la côte. Ce monument historique qui était menacé par l’érosion maritime a été rénové à la fin des années 1990.

 

 

Jamaâ Guellala (Tamezgida n Iqellalen)

Jamaâ Guellala (Tamezgida n Iqellalen) est une autre mosquée typique de rite ibadite qui est située sur la côte.

Le musée de Guellala

Le musée de Guellala, situé sur la colline constituant le point culminant de l’île, montre les traditions populaires de Djerba ainsi que du reste du pays.

La culture locale de Guellala

Des éléments marquent la culture locale :

Le festival de la poterie est organisé annuellement.

Les femmes de Guellala se reconnaissent à leur chapeau typique (appelé tadhellalt) qui fait partie intégrante de leur costume et qui distingue la femme mariée de la jeune fille qui n’en porte normalement pas. Ce chapeau est porté même le soir pour s’abriter de l’humidité nocturne.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Guellala de Wikipédia en français (auteurs)

What do you think?

Écrit par Cheikh Maghribi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vue générale, fin du xixe siècle

Mosquées de la Casbah d’Alger

La Mauritanie entre culture et tradition